Projets 136
Vers Fatima 2008 - Eléments préparatoires II

Chers amis,

Comme annoncé dans Projets 135, nous continuons notre cheminement vers Fátima 2008. Les « trois classes d’hommes » (Exercices spirituels 149 et suivants) nous inspirent l’attitude spirituelle susceptible de faciliter notre marche. Cette méditation Ignatienne classique n’est pas uniquement destinée à préparer l’élection, mais elle constitue également un exercice permanent à travers lequel nous essayons de demeurer fidèles à notre élection. Elle nous aide, en enlevant les obstacles, affections désordonnées et autres situations qui génèrent la confusion ou nous éloignent de notre processus. En tant que communauté, nous avons effectué une élection lors des assemblées précédentes : être dans une mission commune comme corps apostolique. Cependant, nous savons que même les grandes visions et élections pourraient ne pas être mises en pratique. Des résistances subtiles voire cachées peuvent alors surgir. Ainsi, nous pouvons répondre aux dons du Seigneur comme les trois classes de personnes : reporter l’élection, la conformer à nos propres intérêts ou l’accueillir pleinement. La méditation sur les trois classes de personnes constitue une invitation à un examen permanent afin d’apporter à l’élection les moyens de sa mise en pratique et de les utiliser. Nous savons que nos tendances et habitudes ne correspondent pas immédiatement et automatiquement avec nos grands désirs de sainteté. Nous devons examiner notre vie en tant que communauté.

Dans ce contexte spirituel, nous vous invitons à utiliser le passage de l’écriture que nous avons choisi comme inspiration de notre assemblée :

Les apôtres se réunirent auprès de Jésus,
et il lui rapportèrent tout ce qu’ils avaient fait
et tout ce qu’ils avaient enseigné.
(Marc 6, 30-34)

C’est une invitation à revoir notre expérience, l’organiser et la communiquer à l’ensemble du corps mondial. De cette façon, nous pouvons avancer dans l’accueil du don que nous avons reçu à Nairobi et Itaici. Nous pouvons ainsi nous rendre libres pour mieux vivre l’élection effectuée sous la grâce divine.

Concrètement, nous vous demandons de considérer les sept sujets suivants, en réfléchissant, organisant et partageant votre expérience sur chacun d’eux, vous inspirant des questions que nous vous suggérons.
À première vue, ces questions paraissent nombreuses, mais nous vous suggérons de solliciter plusieurs membres de la communauté et répartir ces sujets entre eux. Vous pouvez éventuellement organiser une rencontre régionale ou nationale pour réfléchir sur ces sujets. Vous n’êtes pas tenus de répondre à toutes les questions d’un sujet. Elles doivent constituer une aide plutôt qu’un travail scolaire ou académique. Nous vous invitons cependant à nous faire parvenir des réponses courtes et bien élaborées sur chacun des sujets.

1. La dynamique discernement – envoi- soutien – évaluation (DESE).

Qu’avons-nous fait : cette dynamique est-elle bien connue des membres CVX et des communautés locales ? Qu’avons-nous fait pour la disséminer dans notre communauté ? Comment cette dynamique affecte t-elle les réunions des communautés locales, ainsi que le processus vécu par le conseil exécutif national ?

Qu’avons-nous appris : quelles sont les principales difficultés rencontrées en vivant cette dynamique ? Quelles aides sont nécessaires ?

Qu’avons-nous enseigné : Disposons-nous d’orientations écrites que nous pouvons partager avec la communauté mondiale ? Avons-nous rédigé quelques articles, présentations powerpoint ou autre matériel sur ce sujet ?

2. la formation (en insistant sur le corps apostolique)

Qu’avons-nous fait : avons-nous organisé des formations pour accompagnateurs ? Avons-nous organisé des activités de formation destinées aux membres de nos communautés ? Y prennent-ils part ? Avons-nous collaboré avec d’autres pour rendre la formation accessible à nos membres ?

Qu’avons-nous appris : Quelles activités de formations conviennent mieux à nos membres ? Quelles sont les difficultés majeures que nous rencontrons à cet égard ? Quelles stratégies recommandons-nous pour développer une formation permanente pour nos membres ?

Qu’avons-nous enseigné : Disposons-nous d’orientations écrites que nous pouvons partager avec la communauté mondiale ? Avons-nous rédigé quelques articles, présentations powerpoint ou autre matériel sur ce sujet ? Avons-nous des formations à long terme à partager ?

3. La gouvernance (en rapport avec la session de Rome)

Qu’avons-nous fait : Avons-nous utilisé ou prévoyons-nous d’utiliser le matériel de la formation internationale sur la gouvernance tenue à Rome en novembre dernier ? Nos structures et nos équipes de service fonctionnent-elles correctement dans nos communautés nationales ? Formulons-nous des plans de travail annuels ? Évaluons-nous régulièrement nos plans ? Comment avons-nous tiré parti des programmes externes de formation au leadership CVX ? Avons-nous retiré des fruits de la participation de nos membres à ce type de programmes ?

Qu’avons-nous appris : Si nous avons offert une formation sur la gouvernance, qu’avons-nous appris ? Quelles sont nos principales difficultés à trouver des personnes disponibles pour le service de la communauté (gouvernance CVX) ? Comment préparons-nous ces personnes pour ce service ? Au regard de notre expérience en matière de gouvernance, quelles perspectives d’avenir avons-nous ? Comment bénéficions-nous de la contribution que peuvent offrir des membres ayant une longue et profonde expérience CVX mais qui ne font plus partie de nos équipes de service ?

Qu’avons-nous enseigné : Disposons-nous de matériel pour la formation à la gouvernance ? Pouvons-nous recommander des lectures, stratégies, programmes, activités ou autres moyens pour promouvoir et renforcer la gouvernance CVX ?

4. La collaboration CVX – SJ

Qu’avons-nous fait : Avons-nous progressé vers une collaboration toujours plus effective avec la Compagnie de Jésus ? À travers quelles formes concrètes ? Entretenons-nous un dialogue soutenu avec les autorités, les œuvres, les accompagnateurs spirituels de la compagnie de Jésus ? Avons-nous reçu l’aide dont nous avions besoin ? Avons-nous offert l’aide que nous sommes capables d’apporter ? Avons-nous à ce sujet une ou quelques histoires concrètes à raconter ?

Qu’avons-nous appris : Quelles sont nos propres difficultés en cette matière ? Quelles sont les plus grandes difficultés dans notre dialogue avec la compagnie ? Quelles sont les principaux champs/opportunités de notre collaboration actuelle ? Avons-nous travaillé et réfléchi sur le document de travail relatif à la collaboration CVX- SJ dans l’Église ?

Qu’avons-nous enseigné : Pouvons-nous recommander des lectures, stratégies, programmes, activités ou autres moyens de promouvoir et renforcer la collaboration CVX- SJ ?

5. les initiatives apostoliques

Qu’avons-nous fait : Avons-nous initié de nouvelles activités apostoliques depuis Nairobi ? Quels champs apostoliques sont plus développés et mobilisent plusieurs membres dans notre communauté nationale ? Avons-nous développé quelque expertise au sein de notre communauté nationale que nous pouvons offrir aux autres ? Avons-nous désigné une personne contact pour le service de la CVX comme ONG internationale ; cette personne est-elle effectivement en lien avec nos structures ? Quel réseau de communication est en place pour partager l’information des groupes de travail à l’ONU à l’ensemble de la communauté ? Avez-vous partagé en retour l’information de votre communauté nationale vers les groupes de travail ?

Qu’avons-nous appris : Quels nouveaux éléments avons-nous apporté à notre réflexion et engagement apostoliques depuis Nairobi ? Quelles réformes avons-nous introduit dans nos apostolats traditionnels ? Comment abordons-nous la dimension personnelle/commune de l’apostolat ?

Qu’avons-nous enseigné : Quel critère utilisons-nous pour choisir nos engagements apostoliques ? Avons-nous largement fait circuler auprès de nos membres les orientations issues d’Itaici (mission commune), de Nairobi (DESE), ainsi que les développements successifs (suppléments de Progressio, articles, etc.) ?

6. L’appartenance à la CVX et l’engagement

Qu’avons-nous fait : attirons-nous de nouveaux membres ? De quelle manière, Nos membres persévèrent-ils et approfondissent-ils la CVX comme chemin de vie ?

Qu’avons-nous appris : Quelles sont nos principales difficultés à cet égard ? Quelles propositions concrètes aident plus nos membres à croître dans leur vocation et devenir de membres CVX engagés ? Qu’est-ce qui n’aide pas, distrait ou perturbe ?

Qu’avons-nous enseigné : Avons-nous formulé des orientations claires pour l’engament temporaire et permanent ? Avons-nous une « formule » d’engagement, acceptée par tous et qui peut être partagée avec la communauté mondiale ?

7. Les finances.

Qu’avons-nous fait : Notre communauté nationale dispose t-elle de ressources financières suffisantes pour faire face aux besoins de la communauté ? Nos membres versent-ils aisément leurs cotisations à la communauté nationale ? Contribuent-ils autrement ? Des efforts pour améliorer la situation financière de notre communauté sont-ils en cours ?

Qu’avons-nous appris : Quels sont les obstacles pour améliorer notre situation financière ? Si nous avons entrepris des efforts améliorer notre situation financière, comment cela a-t-il fonctionné ?

Qu’avons-nous enseigné : Qu’est-ce qui fonctionne bien dans ce domaine ? Avons-nous des stratégies ou du matériel que nous pouvons partager ?

Finalement, nous vous demandons de compléter la fiche d’identification des communautés nationales. Cette fiche nous permettra de collecter les mêmes informations en provenance de toutes les communautés nationales et ainsi avoir une vue panoramique de la communauté (notre nombre, la direction que nous prenons, nos réalisations etc.). Un répertoire de ces profils des communautés nationales sera disponible aux délégués à Fatima.

Nous vous prions de réagir avant le 31 janvier, et si vous avez besoin de clarification, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

In Christo.

Daniela Frank, présidente
José Reyes, vice-président
Alberto Brito sj, assistant ecclésistique

octobre 2007

Alberto BRITO sj -

Assistant ecclésiastique

Daniela FRANK -

Présidente du Conseil Exécutif Mondial de 2003 à 2013

José REYES
22 novembre 2007
Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: