Projets 126
Réunion annuelle de l’ExCo Mondial - Février 2004

Chers amis,

Il se passe une quantité de choses, lors d’une réunion de l’ExCo Mondial qui s’étend sur une semaine - peut-être plus spécialement encore lorsqu’il s’agit de la première d’un tout nouvel ExCo. Recevez ce bref compte-rendu comme une tentative de partage de ces moments importants et des décisions qui marquent le temps passé ensemble. Nous vous invitons à prendre contact avec un membre de l’ExCo de votre choix ou avec le Secrétariat Mondial pour approfondir les questions que nous avons abordées au cours de notre réunion annuelle.

1. La Communauté de l’ExCo

La réunion annuelle de l’ExCo de la CVX mondiale s’est tenue à Rome, du 20 au 28 février 2004, en présence de l’ensemble des membres de l’ExCo. En plus des membres élus à Nairobi et des membres d’office de l’ExCo, la Communauté de l’ExCo était complétée par deux membres co-optés, ainsi que par notre nouveau Vice-Assistant Ecclésiastique Mondial.

Après Nairobi, l’ExCo s’est interrogé sur la nécessité de co-opter des membres originaires d’Asie et d’Amérique du Sud. Nous avons décidé que le travail de mise en réseau concret avec les communautés nationales concernées serait facilité, si nous disposions d’une personne originaire de ces régions. C’est ainsi que Sandra Chan de Hongkong et Mari Carmen Mora de Peña, de l’Équateur ont été invitées et ont accepté ce mandat.

Nous avons également eu la joie d’avoir avec nous Fernando Salas, S.J. et Alberto Brito, S.J. Fernando achève sa mission auprès de la CVX mondiale et rentrera au Chili, à la fin du mois d’Avril. Cela fût une grande grâce pour la CVX mondiale que de bénéficier du remarquable travail de Fernando et c’est avec une profonde gratitude que nous le laissons retourner au Chili où l’attend une nouvelle mission. Nous étions heureux qu’Alberto Brito, déjà pressenti comme futur Vice Assistant ecclésiastique ait pu participer à toute notre réunion. Le 25 mars dernier Alberto a été officiellement nommé dans sa nouvelle mission avec nous par le Père Kolvenbach qui nous a , quant à lui, rejoint pour notre séance du vendredi matin.

L’ensemble de l’ExCo est composé de : La présidente : Daniela Frank ; du vice-président : José Reyes ; de la secrétaire : Leah Michaud ; des membres du Conseil : Lois Campbell, Rita El Ramy, Levi Matseshe, Chris Micallef, Mari Carmen Mora de Peña, Sandra Chan ; des membres d’office : Alberto Brito S.J. (Vice-AE entrant), Fernando Salas S.J. (Vice-AE sortant) et Guy Maginzi (Secrétaire Général) ainsi que le Père. Peter Hans Kolvenbach S.J. (AE mondial).

2. Les points importants de la réunion ont consisté à

  • Faire communauté au sein de l’ExCo ;
  • Mettre en place la dynamique de notre travail commun ;
  • Se familiariser et approfondir le rôle et les responsabilités de cet ExCo ;
  • Approuver le rapport financier 2003 et définir les orientations du nouveau budget ;
  • Décider de la manière dont se dérouleront nos contacts avec les communautés nationales et l’amélioration de la communication avec elles ;
  • Élaborer un programme de travail pour les cinq prochaines années.

3. Faire communauté et clarifier les rôles

La première partie de la réunion a consisté à construire l’ExCo en tant que communauté. Cela a débuté par un temps de partage sur nos vies et nos cheminements respectifs dans la CVX. Ensuite, nous avons entamé un processus destiné à mieux comprendre nos méthodes respectives de travail en équipe et à découvrir les dons particuliers ainsi que les désirs avec lesquels nous arrivions à l’ExCo. Progressivement, nous en sommes venus à découvrir plus profondément les talents et les engagements en CVX et en faveur de la mission qu’implique la participation à l’ExCo. Nous avons également commencé à nous rendre compte de l’immense potentiel que représentent nos différences culturelles et la diversité de notre vécu à partir des réalités de notre propre pays.

Cette clarification, nous a permis d’adopter quelques principes de travail destinés à faciliter la responsabilité partagée dans notre action et nos réunions. Nous avons également clarifié nos processus de prise de décision, notamment pour les décisions qui doivent être prises entre chaque réunion annuelle. Nous avons commencé à définir clairement la répartition des rôles entre chacun des membres de l’ExCo, le Secrétaire Général et le Vice-Assistant Ecclésiastique. Nous avons eu le sentiment de commencer à être une équipe.

4. Le processus de planification

Planifier le travail de l’ExCo pour les cinq ans à venir a, tout d’abord, consisté à examiner et réfléchir sur les rapports que nous ont adressés les communautés nationales ; à écouter les rapports régionaux et à étudier les évaluations de l’Assemblée de Nairobi. Pour finir, nous avons examiné et réfléchi ensemble sur les Recommandations de Nairobi. Chacun de ces éléments est venu nourrir l’image que nous nous faisions - et en particulier celle que se faisaient les nouveaux membres de l’ExCo - de la réalité actuelle de la CVX Mondiale et du travail de l’ExCo Mondial. Certains thèmes ont ainsi émergé :

  • La nécessité d’une formation à notre charisme et d’une formation orientée vers une communauté ouverte sur l’extérieur ;.
  • La nécessité de recentrer les réunions CVX sur des éléments facilitant le discernement, l’envoi, le soutien et l’évaluation ;
  • La nécessité de former des responsables supplémentaires sur les plans local, national, régional et mondial, enracinés dans la spiritualité et dotés des capacités indispensables pour faciliter notre cheminement à devenir une communauté tournée vers l’extérieur ;
  • La nécessité d’insister sur la responsabilité sociale ;.
  • La nécessité de soutenir et de définir une collaboration plus efficace entre la CVX et les Jésuites ;
  • Un désir d’entretenir des contacts plus réguliers avec les communautés nationales ainsi qu’une attention à la fois sur la communication et le renforcement des relations avec celles-ci ;
  • L’importance de la vocation laïque et de la spiritualité ignatienne telle que vécue par les laïcs. Ceci a été particulièrement souligné, , par le Père Kolvenbach et l’archevêque, Monseigneur Stanislaw Rylko, Président du Conseil Pontifical pour les Laïcs, au cours des rencontres que nous avons eu avec eux.

Cette réflexion a également contribué à approfondir la manière dont nous pourrions nouer des liens avec les communautés nationales. Nous nous sommes engagés, à rechercher, dans les limites des contraintes budgétaires qui sont les nôtres, les occasions qui permettraient à chaque membre de l’ExCo d’être présent dans les communautés nationales, au cours des cinq prochaines années.

Un bref compte-rendu des rapports des communautés nationales est publié dans le présent numéro de Projets.

5. Le Planning pour 2004

Parmi les thèmes mentionnés ci-dessus et plus particulièrement parmi les Recommandations de Nairobi, nous avons retenu sept initiatives :

  • Soutenir la formation dans les communautés nationales et les régions, afin de devenir un corps apostolique laïque tourné vers l’extérieur ;
  • Soutenir et développer le leadership dans l’ensemble de la CVX mondiale, afin de faciliter notre croissance en tant que corps apostolique laïque ;
  • Promouvoir le développement d’initiatives apostoliques et la responsabilité sociale ;
  • Renfoncer, à tous les niveaux, la collaboration entre la CVX et les SJ ;
  • Définir, encourager et développer la responsabilité financière au sein de la communauté mondiale ;
  • Renforcer notre identité au sein de la communauté CVX afin de promouvoir l’engagement et la croissance dans notre charisme ;
    Développer et renforcer les moyens de communication au sein et en dehors de la CVX mondiale.

Cinq groupes de travail ont été mis en place pour mener à bien les travaux suscités par chacune de ces initiatives. Ces groupes de travail seront élargis en fonction des exigences imposées par l’avancée des travaux. Un membre assumera la responsabilité de la direction et de la coordination des travaux de chaque groupe

  • Formation : Mari Carmen Mora de Peña (coordinatrice), Sandra Chan, et Guy Maginzi
  • Responsables : Lois Campbell (coordinatrice), Rita El Ramy, et Lévi Matseshe
  • Initiatives Apostoliques : Chris Micallef (coordinateur), Daniela Frank et José Reyes,
  • Collaboration avec les SJ et liens avec la hiérarchie de l’Eglise : José Reyes (coordinateur), Alberto Brito, S.J. et Chris Micallef
  • Enquête : Daniela (coordinatrice), Leah et Lois

La première étape de ce processus consistera à récolter l’information sur les activités en cours et les besoins dans chacun de ces domaines. Daniela Frank et Leah Michaud coordonneront une enquête auprès des communautés nationales. Chaque communauté nationale recevra cette enquête vers le mois de Septembre.

6. Finances

Nous avons reçu un aperçu de la situation financière globale actuelle de la communauté mondiale, approuvé les rapports financiers 2003 et pris une décision quant à l’usage de l’excédent dégagé par le Fonds de solidarité. En s’appuyant sur quelques grandes orientations, l’ExCo a donné mandat à un groupe de travail d’élaborer le budget 2004 et de faire des propositions sur les budgets à venir, en dissociant clairement le budget de fonctionnement normal du budget programme.

7. ONG

Les rapports ONG des groupes de New York et Genève nous ont été remis et nous nous sommes convenus de procéder à l’évaluation de ce travail, lors de notre réunion de 2005

8. Le Forum Social Mondial

Roswitha Cooper nous a livré le compte-rendu du Forum Social Mondial qui s’est tenu en janvier 2004 à Mumbai, en Inde auquel, elle-même, ainsi que Leah et Gilles Michaud avaient été envoyés par la CVX Mondiale. Dix, 10, membres de la CVX Inde, dont neuf membres de l’ExCo local ont accompagné les représentants de la CVX mondiale. Vous pouvez consulter ce rapport sur notre site Internet ainsi que dans le prochain numéro de Progressio.

La prochaine réunion de l’ExCo se tiendra, une nouvelle fois à Rome, du 13 au 20 février 2005.
Comme toujours, nous vous demandons de bien vouloir diffuser ce numéro de Projet dans vos Communautés Nationales. Nous vous invitons également de vous joindre à nous dans la prière que nous faisons les uns pour les autres, et pour la CVX mondiale. Puissions-nous entendre et répondre à l’appel à être une Communauté Apostolique.

Lois Campbell, Conseillère
Daniela Frank, Présidente

Compte-rendu des réponses des Communautés Nationales 04

En Octobre 2003, nous avions envoyé un courrier à tous les ExCo nationaux leur demandant un retour sur la manière dont ils ont commencé la mise en œuvre des Recommandations de Nairobi et fixé des priorités en fonction de la situation particulière de leurs communautés respectives. Nous sommes très reconnaissants aux quelque 34 communautés (soit un peu plus de la moitié de notre Communauté mondiale) qui ont réagi à notre questionnaire.

Manifestement, toutes ces communautés ont entamé de sérieuses discussions sur la manière dont il convenait d’intégrer et d’adapter les défis de l’Assemblée Mondiale de Nairobi, à leur propre réalité. Plusieurs d’entre elles ont affirmé avoir été renforcées dans leur conviction, à propos notamment, de l’importance des Exercices Spirituels de Saint Ignace, comme fondement de l’identité CVX, de l’engagement apostolique vécu dans leur communauté ou encore de leurs efforts en matière de coopération avec la Compagnie de Jésus. Nombreuses sont les communautés à ressentir comme un formidable défi l’appel à devenir et à agir comme une communauté apostolique qui partage les responsabilités, bien que certaines aient parallèlement souligné combien il leur fallait lutter pour réduire la différence qui existe entre la réalité de leur communauté et la vision, formulée dans le texte final des Recommandations de Nairobi. Quoi qu’il en soit, toutes ont exprimé un vif désir d’aller de l’avant.

Les actions à mettre en œuvre dans les différentes communautés sont multiples. Cependant, nous pouvons en dégager les priorités communes suivantes :

  • Le recentrage des réunions des équipes locales sur les quatre étapes que sont le discernement, l’envoi, le soutien et l’évaluation ;
  • La formation des responsables et accompagnateurs ;
  • L’élaboration de plans de formation nationaux ;
  • Le renforcement de la présence de la CVX au sein de l’Église locale, par l’instauration de contacts plus intenses avec la hiérarchie de l’Église et les Conseils Nationaux des Laïcs ;
  • Le renforcement de la communication avec la Compagnie de Jésus ;
  • La promotion de la co-responsabilité financière à tous les échelons.

Comme nous l’avions souligné dans le compte-rendu de notre première réunion, ces réponses nous ont été très précieuses pour planifier notre travail pour les cinq ans que dure notre mandat de l’ExCo. Nous efforcerons de veiller aussi à être vigilants sur les aspects pour lesquels les diverses communautés attendent un soutien plus particulier de notre part. Une fois encore, un grand merci pour les nombreuses réponses ! Nous invitons toutes les communautés nationales qui ne l’auraient pas encore fait, à réagir au courrier de l’ExCo, pour nous faire part de leurs préoccupations. Cela nous permettra de resserrer nos liens et de nous apporter un soutien mutuel.

Changements au Secrétariat à Rome

Après une procédure de demande de visa, qui a traîné quelque peu en longueur, tant à la fois du côté du Canada que de celui de l’Italie, Guy Maginzi a fini par prendre ses fonctions de Secrétaire Exécutif de la CVX au début du mois de janvier. Nous espérons tous que sa famille sera rapidement en mesure de le rejoindre à Rome. Nous sommes très reconnaissants à Agnès Rausch de la CVX Luxembourg qui s’était, à l’origine, proposé pour venir épauler Guy entre Octobre et Décembre 2003, d’avoir bien voulu officier comme Secrétaire Générale par Intérim. Un grand et chaleureux merci, à toi Agnès pour ton engagement sans faille qui nous aura permis de traverser, sans heurts, la période de transition correspondant au retour de Leah et Gilles Michaud, au Canada et l’arrivée de Guy. Merci à toi pour avoir, en compagnie de notre secrétaire Nguyen Thi Thu Van, aplani les chemins de Guy pour son entrée dans ses nouvelles responsabilités.

Le 25 Mars, Journée Mondiale de la CVX, le Père Hans-Peter Kolvenbach SJ, Supérieur Général de la Compagnie et Assistant Ecclésiastique de la CVX Mondiale a nommé le Père Alberto Brito, originaire du Portugal, comme nouveau Vice Assistant Ecclésiastique. Dans le même temps, il occupera les fonctions de Secrétaire de la Compagnie de Jésus pour la CVX. Très cordiale bienvenue Alberto !

Le Père Fernando Salas rentrera au Chili, à la fin du mois d’avril. Depuis notre Assemblée Mondiale d’Itaici 1998, il a été, dans et pour notre communauté mondiale, un collaborateur enthousiaste et généreux. Un grand merci, à toi Fernando, pour ton dévouement et ton indéfectible soutien. Et que le Seigneur te bénisse et t’accompagne dans les nouvelles missions qui t’attendent chez toi !

Daniela Frank
Présidente de la CVX mondiale.

avril 2004