Journée mondiale CVX 2020 : Les jeunes sont une partie indispensable du corps apostolique de la CVX
Projets Nº 173, décembre 2019

“Chers jeunes… L’Église a besoin de votre élan,
de vos intuitions, de votre foi. Nous en avons besoin !
Et quand vous arriverez là où nous ne sommes pas encore arrivés,
ayez la patience de nous attendre.”

(François, dans Christus vivit, n° 299)

1. Introduction

La CVX est avec les jeunes et pour les jeunes. La jeunesse est une partie indispensable de notre corps apostolique. La coexistence intergénérationnelle est une dimension essentielle de l’universalité –une universalité prolongée dans le temps–. Dans la CVX mondiale, nous sommes des jeunes, des adultes, des personnes âgées, et nous appartenons tous à un seul corps communautaire. Les jeunes ne sont pas seulement une frontière missionnaire, mais surtout et principalement, une partie essentielle du corps apostolique. La priorité de communiquer le don de la CVX à la génération suivante n’est pas seulement une urgence, mais une question indispensable pour la communion et la responsabilité historique envers les jeunes, avec la famille ignatienne et avec l’Église.

Environ 15 générations avant la nôtre ont porté la spiritualité laïque ignatienne pendant 450 ans pour nous la livrer. C’est maintenant à notre tour d’être le maillon de la chaîne qui transmet d’une manière efficace, compréhensible et enrichissante ce précieux don aux générations suivantes. La CVX est un don de 450 ans de vie et notre mission historique est d’impliquer une nouvelle génération dans le chemin laïc ignatien.

La jeunesse est aussi une priorité pour toute la famille ignatienne. Notre Assistant Ecclésiastique Mondial bien-aimé, le Père Arturo Sosa SJ, nous a envoyé une lettre [1] sur les quatre Préférences Apostoliques Universelles de la Compagnie de Jésus. La mission auprès des jeunes s’exprime directement dans la troisième préférence (Accompagner les jeunes dans la création d’un avenir porteur d’espérance), implique la première (Montrer la voie vers Dieu à l’aide des Exercices Spirituels et du discernement), mais a aussi un impact stratégique sur la deuxième (Faire route avec les pauvres et les exclus de notre monde ainsi qu’avec les personnes blessées dans leur dignité, en promouvant une mission de réconciliation et de justice) et sur la quatrième (Travailler avec d’autres pour la sauvegarde de notre « Maison Commune » ).

Ce n’est pas seulement un sujet intéressant pour la prochaine Journée mondiale CVX en 2020 (25 mars), mais une préoccupation et un défi majeur pour tous. Nous vous invitons à entreprendre un effort de longue haleine. Les équipes régionales de CVX, les conseils nationaux, les équipes de formation et les leaders des communautés locales devraient inciter la création de plans concrets pour communiquer et transmettre le don de la CVX aux jeunes dans ce nouveau contexte. En général, tous les membres de chaque groupe local devraient évaluer comment partager nos talents avec les jeunes.

2. Proposition pour la Journée Mondiale 2020 de la CVX

Nous vous invitons à intensifier la participation et le rôle des jeunes dans le leadership, les communautés et les activités à échelle locale, nationale et régionale. Pour commencer, nous vous recommandons de réfléchir et de partager autour de ces quatre questions :

  • Quelle est vraiment la relation entre la CVX et les jeunes dans vos communautés locales ?
  • Comment pourrions-nous débuter ou améliorer notre collaboration avec la famille ignatienne et les autres institutions de l’Église (paroisses, écoles, universités, centres, etc.) dans la mission auprès des jeunes et avec les jeunes ?
  • Comment pourrions-nous créer des expériences renouvelées, novatrices et attrayantes de discernement ignatien et de rencontre avec Jésus pour les jeunes et avec eux ?
  • Comment pourrions-nous communiquer, promouvoir et offrir de nouvelles communautés jeunes ?

Nous devons réfléchir de manière plus approfondie et plus large. Le Pape François a renouvelé le cadre ecclésial pour les jeunes. Avant de répondre – personnellement et en groupe – aux questions précédentes, nous vous invitons à prier et à réfléchir sur l’approche suivante de Christus vivit et sur d’autres considérations que nous vous proposons dans ce même document.

3. Christus vivit : un nouveau cadre pour la relation entre l’Église et les jeunes

Tout au long de l’année 2018, l’Assemblée du Synode a été consacrée aux Jeunes, la foi et le discernement vocationnel et, en 2019, le Pape François a publié l’Exhortation Apostolique Christus vivit qui rassemble ces réflexions synodales. C’est le document le plus important consacré aux jeunes dans l’histoire de l’Église.
Christus vivit est une proposition de réflexion et de renouveau pour toute l’Église. La CVX est appelée à suivre cette voie, surtout en ces temps où la CVX est particulièrement consciente de la préférence essentielle pour la mission auprès de et avec les jeunes. Veuillez consacrer un moment de prière avec l’hymne suivant.

Il vit, le Christ ! Il est notre espérance

Il vit, le Christ, notre espérance [2]
et Il est la plus belle jeunesse de ce monde.
Tout ce qu’Il touche devient jeune,
devient nouveau, se remplit de vie...
Le Ressuscité est là,
t’appelant et t’attendant pour recommencer.

Quand tu te sens vieilli par la tristesse, les rancœurs,
les peurs, les doutes ou les échecs,
Il sera toujours là pour te redonner force et espérance.
Il est la vraie jeunesse d’un monde vieilli…

Près de lui, nous pouvons boire à la vraie source
qui garde vivants nos rêves, nos projets,
nos grands idéaux, et qui nous lance
dans l’annonce de la vie qui vaut la peine.
Jésus, l’éternel jeune,
veut nous faire don d’un cœur toujours jeune.

Si tu as perdu la vigueur intérieure, les rêves,

l’enthousiasme, l’espérance et la générosité,
Jésus se présente à toi
comme Il l’a fait pour l’enfant mort de la veuve,
et avec toute sa puissance de Ressuscité
le Seigneur t’exhorte : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ».

Tout au long de Christus vivit, le Pape François encourage les jeunes à poursuivre la vocation personnelle authentique que Dieu leur a donnée. Christus vivit invite à une nouvelle culture vocationnelle pour la pastorale des jeunes. Dans ce nouveau cadre de la pastorale des jeunes, la sagesse du discernement joue un rôle central. La culture vocationnelle [3] est incarnée dans la vision de la CVX du développement de tout chrétien, disciple de Jésus. Un jeune commence son cheminement spirituel par une rencontre personnelle avec le Christ vivant, et dans la CVX il peut poursuivre le processus d’amour, d’accompagnement, de discernement et de célébration. Les Exercices Spirituels sont notre modèle et notre chemin pour ce processus.

Nous tous, et nos communautés, sommes capables de communiquer l’Amour de Dieu et le don du discernement, mais nous devons adapter nos façons de les partager. Christus vivit nous exhorte à être plus actifs, créatifs et collaboratifs pour la mission auprès de et avec les jeunes.
Suite à la prière ci-dessus, nous vous invitons à lire et à méditer la sélection suivante de citations de Christus vivit. Veuillez les appliquer à la relation entre les jeunes et vos CVX locales, nationales et régionales.

  • “L’Église du Christ peut toujours succomber à la tentation de perdre l’enthousiasme … Ce sont précisément les jeunes qui peuvent l’aider à rester jeune, … à être plus pauvre et davantage témoin, à être proche des derniers et des marginalisés, à lutter pour la justice, à se laisser interpeller avec humilité.” (Christus vivit, n°37)
  • “Cela implique qu’elle reconnaisse avec humilité que certaines choses concrètes doivent changer, et que pour cela il faut aussi prendre en compte la vision, voire les critiques des jeunes.” (Christus vivit, n°39)
  • “Nous avons plutôt besoin de projets qui les fortifient, les accompagnent et les lancent vers la rencontre avec les autres, vers le service généreux, vers la mission.” (Christus vivit, n°30)
  • “J’exhorte les communautés à examiner, avec respect et sérieux, leur réalité la plus proche concernant la jeunesse, afin de pouvoir discerner les voies pastorales les plus adéquates.” (Christus vivit, n°103)
  • “Ce que Jésus désire de chaque jeune, c’est avant tout son amitié. Il est essentiel de discerner et de découvrir cela. C’est le discernement fondamental. Dans le dialogue du Seigneur ressuscité avec son ami Simon-Pierre, la grande question était : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » (Jn 21, 16).” (Christus vivit, n°250)
  • “Ils nous font voir la nécessité d’adopter de nouveaux styles et de nouvelles stratégies.” (Christus vivit, n°204)
  • “Alors que les adultes ont tendance à se préoccuper de tout planifier, avec des réunions périodiques et des horaires fixes, aujourd’hui la plupart des jeunes sont difficilement attirés par ces programmes pastoraux.” (Christus vivit, n°204)
  • “La pastorale des jeunes doit acquérir une autre flexibilité, et réunir les jeunes pour des évènements, des manifestations qui leur offrent chaque fois un lieu où ils reçoivent non seulement une formation, mais qui leur permettent aussi de partager leur vie, de célébrer, de chanter, d’écouter de vrais témoignages et de faire l’expérience de la rencontre communautaire avec le Dieu vivant.” (Christus vivit, n°204)
  • “…ils s’intégreront mieux dans des communautés ouvertes, vivant dans la foi, désireuses de rayonner Jésus-Christ, joyeuses, libres, fraternelles et engagées. Ces communautés peuvent être les canaux par lesquels ils sentent qu’il est possible de cultiver des relations précieuses.” (Christus vivit, n°220)

4. La génération suivante a urgemment besoin de la sagesse du discernement ignatien

Notre XXIe siècle est très jeune, il n’a que 20 ans, et a besoin du don du discernement ignatien. Nous sentons tous l’émergence d’une nouvelle ère. Nous sommes plongés dans une profonde révolution mondiale. Notre monde oscille entre la souffrance et l’enthousiasme. D’une part, nous vivons dans un monde plus connecté, plus écologique et plus compétent ; d’autre part, les risques d’inégalité, de frivolité et d’urgence environnementale sont plus importants. La communion et la collaboration participative entre les différentes générations doivent s’intensifier de plus en plus. Cette intergénérationnalité est une clé essentielle de l’Écologie Intégrale (Laudato Si’).

Comme le dit Projets #172, la sagesse du discernement est progressivement nécessaire dans un monde plus réflexif, communicatif, ambivalent et incertain. L’un des legs les plus précieux que nous puissions offrir aux générations futures est une société dans laquelle le discernement est une capacité intériorisée par nos cultures, nos communautés humaines, nos démocraties et dans l’Église. Le renouvellement de l’Église elle-même exige que le discernement spirituel imprègne tous les espaces ecclésiaux et notre action missionnaire. La transmission de la spiritualité et du discernement ignatiens aux générations suivantes est une priorité absolue.

Une nouvelle génération de jeunes est en train de jouer un rôle central dans le changement mondial. Un nouveau mouvement écologiste s’est répandu dans le monde, il y a de plus en plus de jeunes préoccupés par le changement climatique ; différents printemps et mouvements de protestation ont vu le jour ces dernières années ; les jeunes femmes dirigent un courant féministe de transformation dans de nombreux pays ; des jeunes dirigent les réseaux sociaux et la révolution digitale. La conscience mondiale de la nouvelle génération est nouvelle et intense. La jeunesse d’aujourd’hui est fermement engagée aux valeurs telles que la liberté, la durabilité, l’équité ou la solidarité [4]. Les jeunes sont optimistes, malgré l’incertitude et les changements sur toute la planète [5]. Ils sont déjà des leaders et façonnent certains des processus les plus pertinents du XXIe siècle. Certainement, les temps changent à nouveau [6] ...

Les jeunes ont besoin de discernement personnel et communautaire pour participer aux mouvements, aux innovations et aux défis les plus transformateurs. Les jeunes sont également l’un des groupes les plus vulnérables de la planète. L’influence de la superficialité, du relativisme, du totalitarisme ou de l’injustice sur eux est très inquiétante, parce qu’ils sont à l’âge des décisions, de la formation, de la maturation, des recherches, des doutes... Dans ce contexte, chaque jeune aujourd’hui fait face à de nouveaux risques, de nouveaux défis et aussi à de nouvelles opportunités qui requièrent aussi un sens plus profond du discernement. La CVX et la famille ignatienne doivent offrir à chaque jeune des expériences rénovées de discernement, adaptées au monde et à la culture d’aujourd’hui.

Travailler avec les jeunes est le moyen le plus structurel, préventif et durable d’améliorer le monde dans tous les domaines (justice, écologie, spiritualité, etc.). Si nous appliquons les critères ignatiens, la mission auprès de et avec les jeunes est le centre de presque tous les champs de mission.

Nous devons intérioriser sérieusement l’Exhortation post-synodale Christus vivit. Nous devons travailler en profondeur en nous fondant sur ce cadre apostolique.

5. Construisons un réseau pour la mission des jeunes !

Quelques invitations

  • Nous vous invitons tout particulièrement à partager vos histoires de bonnes pratiques au sein de la mission auprès de et avec les jeunes. Nous vous remercions de nous écrire au Secrétariat mondial pour nous faire part de vos expériences et de vos modèles. Nous les publierons dans la section ‘jeunes’ sur le site Internet de la CVX mondiale.
  • Nous vous invitons à offrir de l’aide ou à en demander. L’ExCo mondial mettra en contact ceux qui ont besoin d’aide avec ceux qui ont des idées et des expériences à partager. Nous vous encourageons à partager avec nous les fruits de la réflexion autour des questions posées dans ce document.
  • Nous invitons toutes les CVX locales, nationales et régionales à accueillir le nouveau cadre qu’offre l’Église – exprimé dans Christus vivit – et à l’intérioriser au sein des groupes, équipes, commissions et conseils.
  • Pensez au nouveau cadre de collaboration avec les paroisses, les écoles, les universités, les centres et les autres projets et institutions, en particulier avec le réseau jésuite, mais aussi dans la famille ignatienne en général. Nous devons travailler davantage ensemble et à l’échelle internationale, car la prochaine génération est plus globale.
  • Une équipe missionnaire de jeunes pourrait être créée dans chaque communauté nationale ou locale. Dans de nombreux pays, la CVX en a déjà une et les fruits nous remplissent d’espoir.
  • Encourager l’élan apostolique de chaque personne de la CVX, ouvrir des espaces, rechercher la collaboration et les alliances, penser à un projet. Aimer et Servir en tout.

Nous commençons une nouvelle façon de comprendre le travail apostolique avec les jeunes et pour les jeunes. Notre époque assiste à un changement dans la situation de la jeunesse dans le monde entier. Il y a quelque chose de nouveau. L’Église a découvert un nouveau cadre pour la mission auprès de et avec les jeunes, basé sur la culture vocationnelle et sur le discernement. La CVX est appelée à partager son don et a besoin d’un cœur apostolique ardent et actualisé.

Nous sommes à un nouveau point de départ. La route sera longue au cours des dix prochaines années. Nous travaillerons, nous innoverons, nous collaborerons, mais notre seule espérance est le Christ vivant. Prions l’Esprit de Dieu :

Remplis nos esprits de ton Vent Sacré,
ouvre nos cœurs avec ta grâce,
donne-nous ton courage et ta créativité,
envoie-nous pour collaborer avec d’autres.
Envoie-nous aimer et servir en toutes choses,
inspire les jeunes à découvrir le cadeau que tu nous as fait,
inspire-nous tous pour offrir ton don de discernement
pour la prochaine génération et avec elle,
Ad Maiorem Dei Gloriam.

Fernando VIDAL • Daphne HO • Diego PEREIRA • Ann Marie BRENNAN Catherine WAIYAKI • Najat SAYEGH • Denis DOBBELSTEIN
Manuel MARTINEZ • Rojean and Alwin MACALALAD

[2Prière composée de mots du Pape François qui figurent dans les points 1, 2, 13, 20 et 32 de Christus vivit.

[3“Le mot ‘vocation’ peut être compris au sens large comme appel de Dieu. Cela inclut l’appel à la vie, l’appel à l’amitié avec Lui, l’appel à la sainteté, etc.” (Christus vivit, no.248)

[4Consultez la Global Shapers Survey 2017, qui a interrogé des jeunes dans 186 pays : http://www.shaperssurvey.org/static...

[5Consultez la IPSOS Youth Survey 2017, qui a interrogé des jeunes dans 45 pays : https://www.citigroup.com/citi/foun...

PDF 388.9 ko, 30 décembre 2019
Proyectos N° 173
PDF 222.5 ko, 30 décembre 2019
Projets N° 173
PDF 397.9 ko, 30 décembre 2019
Projects N° 173
Alwin MACALALAD -

Secrétaire exécutif désigné

Ann Marie BRENNAN -

Conseillère de l’ExCo mondial depuis Liban 2013,
Vice-présidente de l’Exco Mondial depuis Buenos Aires 2018

Catherine Waiyaki -

Secrétaire de l’Exco mondial élu en 2018

Daphne HO -

Conseillère de l’Exco mondial depuis Buenos Aires 2018

Denis DOBBELSTEIN -

membre de l’Exco mondial depuis l’assemblée mondiale Liban 2013, Président de la CVX mondiale depuis l’assemblée mondiale de Buenos Aires 2018

Diego PEREIRA -

Conseiller de l’Exco mondial depuis Buenos Aires 2018

Fernando Vidal -

Consulteur de l’Exco mondial élu en 2018

Manuel MARTINEZ -

Secrétaire exécutif de la CVX mondiale

Najat SAYEGH -

Conseillère de l’Exco mondial depuis Buenos Aires 2018

Rojean MACALALAD
30 décembre 2019
Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: Du même auteur: