LA CVX (Communauté Vie Chrétienne) EUROPE EXHORTE : SAUVEZ DES VIES ! APPLIQUEZ LES DROITS DE L’HOMME !

A l’occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés le 20 juin, nous publions la Lettre ouverte de l’équipe « Migrations » de la CVX Europe

La pandémie de Covid-19 ne doit pas servir de prétexte pour fermer les yeux sur les violations des droits de l’homme à la frontière gréco-turque.

Nous sommes actuellement témoins de la réalité d’un traitement cruel, inhumain et dégradant infligé à des être humains obligés de fuir une patrie où leur vie est menacée. Cette réalité nous appelle à réagir d’autant plus maintenant que s’y ajoute la situation alarmante de la pandémie de COVID-19. Il devient urgent d’y porter un regard de compassion, de fraternité et de justice. Il faut que ces êtres humains soient partie intégrante d’une transformation permettant de réaliser la dignité, l’humanité et la justice du traitement qui leur est appliqué.

Il y a actuellement des enfants, des femmes et des hommes qui vivent dans des conditions épouvantables dans le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos ils attendent – certains depuis des années – que soient traitées leurs demandes d’asile. Cependant nous observons avec perplexité, depuis mars dernier, comment l’UE tolère qu’un de ses Etats membres contrevienne à la Convention de Genève en décidant dès lors de suspendre le droit de demander l’asile et de reconduire dans leur pays d’origine tous les migrants entrant sur le territoire grec pour y demander l’asile. Il s’agit là de violations intolérables de droits humains fondamentaux !

450 personnes sont arrivées à Lesbos à la suite des décisions politiques prises par la Turquie en vue de paralyser les contrôles à la frontière avec la Grèce. Après leur arrivée, ces personnes ont été transférés vers un centre pour être directement expulsés. Outre les arrivées à la frontière terrestre gréco-turque, des milliers de personnes tentent aussi d’entrer dans l’UE par les îles de la mer Egée. La Grèce a ainsi empêché l’arrivée de plus de 24.000 personnes qui tentaient de traverser. Nombreux sont les témoignages de migrants déclarant avoir été arrêtés par la police grecque après être entrés dans le pays en franchissant la rivière Evros. Les policiers les ont dépouillés de leurs effets personnels (même leurs chaussures !) et les ont renvoyés violemment en territoire turc en allant jusqu’à recourir aux tirs à balles et aux gaz lacrymogènes.

La CVX-Europe soutient que tous les migrants, quel que soit leur statut administratif, leur parcours migratoire, d’où qu’ils viennent, quelles que soient leurs appartenances religieuses, doivent bénéficier de la reconnaissance de leurs droits fondamentaux issus du droit international. Les Etats doivent tout mettre en oeuvre pour développer, promouvoir et garantir ces droits. Il faut, en particulier, qu’aux frontières internationales l’intérêt supérieur de tous les enfants soit considéré comme une priorité, quel que soit leur statut migratoire ou la situation de leurs parents. Il convient d’appliquer la même priorité aux personnes présentant un handicap, aux personnes âgées, aux femmes enceintes, aux familles monoparentales avec enfants mineurs, aux victimes de la traite d’êtres humains, aux personnes souffrant de maladies graves ou de troubles mentaux et aux victimes de tortures ou d’autres formes sévères de violence psychique, physique ou sexuelle telles que les femmes victimes de mutilations génitales.

Les Etats membres de l’UE doivent donc protéger les droits humains, spécialement dans le contexte de situations extrêmement graves telles que celles constatées en Grèce mais aussi en Italie et à Malte où les embarcations de réfugiés ne sont pas autorisées à accoster. Les Etats membres de l’UE doivent agir immédiatement pour apporter assistance, y compris de la nourriture et de l’eau, des couvertures, des vêtements, des articles sanitaires et donner la possibilité d’un droit de séjour en toute légalité.

Compte tenu notamment de la présente urgence sanitaire due au COVID-19, la CVX-Europe demande instamment aux Etats de :

  • Garantir à tous les migrants un accueil en un lieu sûr où ils recevront les soins médicaux nécessaires,
  • fermer tous les camps, centres de rétention administratifs, hotspots et mettre en place des couloirs humanitaires afin d’améliorer à l’intérieur de l’Europe l’accueil des migrants, des mineurs non accompagnés et des personnes malades,
  • respecter le principe de non-refoulement et interdire l’expulsion collective,
  • stopper la violence à l’encontre des réfugiés aux frontières européennes et appuyer les organisations humanitaires qui protègent les personnes qui viennent par mer et tentent d’atteindre l’Europe en fuyant la guerre, la persécution ou la pauvreté.

Les membres de la CVX-Europe sont particulièrement préoccupés par l’absence d’hygiène le plus élémentaire et le surpeuplement des camps où les personnes attendent d’entrer sur le territoire européen ou la régularisation de leur situation. Nous exigeons donc que soient appliqués de façon effective les droits qui s’imposent aux Etats membres de l’UE.

Nous faisons nôtres les paroles du Pape François : “N’oublions pas nos frères et soeurs ainsi que les nombreux enfants qui souffrent en ces lieux”.

En tant que membres de la Communauté de Vie Chrétienne en Europe, nous voulons que les valeurs fondamentales d’égalité, de justice et de liberté fondées sur l’Evangile soient mises en oeuvre à l’égard des demandeurs d’asile qui demeurent dans les camps ou attendent dans leurs embarcations. Nous rappelons que la construction d’une société plus humaine nécessite l’accueil, le soin et la protection des personnes extrêmement vulnérables vivant aux frontières. C’est pourquoi nous demandons à l’UE et à l’ensemble de ses Etats membres de tout mettre en oeuvre pour conclure des accords plaçant ces personnes au centre des préoccupations !
Pentecôte 2020

Migration Core Team – au nom de la CVX-Europe,

Katarzyna Artemiuk – Pologne,
Nicole Amrouche – France,
Leticia Lopez Diaz – Espagne,
Laura Scaglia – Italie,
Ulrich Treipl – Autriche

19 juin 2020