Fiche pratique : Pour un discernement et une décision : au quotidien

Matériel

Pour chaque membre du groupe : papier, crayon et fiche d’approfondissement « pour un discernement et une décision : au quotidien » (annexe ci-dessous)

Déroulement

Présenter le thème et la méthode
Demander l’accord de chaque membre du groupe
L’animateur(trice) de la réunion explique les pas à suivre

Temps de réflexion

Pense aux décisions que tu as prises aujourd’hui et note-les.
Choisis deux de ces décisions et réfléchis :

o Est-ce une décision spontanée ?
o As-tu eu des raisons pour te décider de cette façon ?
o Quel est ton sentiment quand tu regardes maintenant la décision ?

Rappelle-toi une décision d’une plus grande importance dans ta vie (choix d’études, d’une profession, amitié …)
Qu’est ce qui t’a conduit à cette décision ? (les raisons extérieures et intérieures )
Qu’est ce qui a été décisif : des raisons objectives, des sentiments, des recommandations, des conseils … ?
Qu’est-ce qui te donne une certitude dans la prise de décision ?

Partage

Terminer avec une prière à l’Esprit Saint

Evaluation

  • Comment as-tu vécu la méthode et le déroulement ?
  • Qu’est-ce que tu retiens pour toi ?
  • Qu’est-ce qui est important pour le groupe ?
  • Un court tour de table

traduit en français de « GCL Werkmappe 2007 Seite 236 » par Sr Elisabeth Blanche

ANNEXE à la fiche : Pour un discernement et une décision : au quotidien

Discerner et prendre une décision selon les règles de St. Ignace de Loyola

En principe il ne s’agit pas d’un choix entre un bien et un mal, mais entre deux biens. Il s’agit de trouver ce qui est meilleur et plus juste à un moment donné.

Exprime la question de discernement avec clarté et précision.

Il est important de bien nommer les vraies raisons.
Note les raisons qui penchent vers un oui et celles qui tendent vers un non.

Discerne :
Dans quel sens (oui ou non) tu ressens plus de vie, quelque chose qui te conduit au large ?
Dans quel sens tu éprouves une tension, de la peur, un sentiment d’étroitesse … ?

Il faut prendre au sérieux les résistances, mais ce ne sont pas obligatoirement des signes qui s’opposent à une décision.
Regarde comment tu perçois les résistances : p.ex. désagréables, mais pas insurmontables ; invitant à plus de courage … ?

Réfléchis comment tu t’es décidé dans de pareilles situations à d’autres moments ? Qu’est-ce qui rejoint le fil rouge de ta vie ?

Pense à la vie de Jésus : y a-t-il des situations ou des paroles analogues dans sa vie et qui s’accordent avec ce que tu vis en ce moment ?

Dans la prière, présente la décision à Dieu.

Parle de ta décision à ton accompagnateur spirituel ou avec ton groupe.

Traduit de « GCL Werkmappe 2007 », Seite 237 par Sr Elisabeth Blanche

14 septembre 2009